logo

Ouvert aujourd'hui jusqu'à 19:00

RETOUR

Le bruxisme : un mal à faire grincer les dents !

Bien connu chez les enfants, le grincement de dents est un trouble dont souffre une certaine proportion de la population adulte. Mais, comment savoir si vous faites du bruxisme ? Quelles en sont les causes et comment pouvez-vous y remédier ?

Vous trouverez toutes ces réponses dans les lignes qui suivent.

Définir le grincement de dents…

Aussi appelé bruxisme, le grincement de dents se caractérise par un serrement ou un frottement excessif et inconscient des dents entre elles. Le phénomène se produit le jour, mais se manifeste généralement la nuit.

Chez le jeune enfant, il a comme fonction d’aider à déloger les dents de lait. Pour le bruxomane adulte ou qui possède sa dentition permanente, le grincement chronique peut toutefois entraîner des dommages irréversibles.

Souffrez-vous de bruxisme ?

Le plus souvent, c’est le conjoint qui relève le grincement en raison du bruit particulier qu’il émet. Si vous avez plutôt tendance à serrer les dents, certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

Les symptômes au réveil

  • Douleurs ou crispation au niveau de la mâchoire
  • Maux de tête ou migraine
  • Craquement de l’articulation de la mâchoire

Les dents sont généralement en contact lors de la mastication ou de la déglutition. Une personne qui bruxe soumet ses dents à une pression anormalement élevée à des moments où elles ne se touchent habituellement pas. Ceci peut causer bien des dommages.

Les complications liées au bruxisme

  • Usure prématurée des dents/Dégradation de l’émail
  • Fracture des dents
  • Sensibilité dentaire
  • Bris de restaurations (obturation, couronne)
  • Mobilité dentaire

Éviter les complications

Lorsque le grincement est occasionnel, il n’y a pas trop lieu de s’inquiéter. Toutefois, si la situation devient persistante, une prise en charge thérapeutique est requise.

Pour traiter le bruxisme, il faut d’abord savoir ce qui le cause. À ce jour, il est principalement associé au stress ou à un syndrome anxieux. La position lors du sommeil (sur le dos) ou un mauvais alignement des mâchoires peuvent aussi y contribuer. C’est donc d’un trouble multifactoriel.

La pratique de technique de relaxation aidera à la gestion du stress. La physiothérapie, l’hypnose ou l’ostéopathie permettront de détendre la mâchoire. Pour sa part, le port d’une plaque occlusale faite sur mesure protégera les dents contre les dommages.

En somme, le bruxisme n’est pas anormal et il importe d’en parler à votre dentiste. Il vous conseillera sur les actions à prendre pour préserver la santé de vos dents.