Vous trouverez chez nous la solution adaptée à une foule de problèmes.
Prenez Rendez-vous 450-667-3333

Prenez Rendez-vous
450-668-3333

Soins dentaires André Gascon

Blogue

Prenez connaissance de nos articles informatifs, préparés par les professionnels passionnés de notre centre dentaire de Laval. Vous y trouverez des conseils et informations variés portant sur la santé buccodentaire et sur les différents services offerts en clinique. Aux Soins dentaires André Gascon, nous croyons que c’est là un bon moyen de vous aider à prendre soin adéquatement de votre bouche et de vos dents, de même qu’à faire des choix judicieux en ce qui concerne vos soins dentaires !

Tracé black
Illustration d'un surfaçage radiculaire

Le surfaçage radiculaire : que faut-il savoir 

Une parodontite non traitée peut causer une perte irréversible d’os et de dents. Le surfaçage radiculaire est alors indiqué. Mais si le traitement de canal ou le plombage vous semblent relativement familiers, il est fort possible que la notion de surfaçage radiculaire le soit moins. Dans l’article qui suit, l’équipe de votre centre dentaire à Laval va vous aider à démystifier ce traitement des gencives.

Qu’est-ce que le surfaçage radiculaire ?

Aussi appelé curetage dentaire ou curetage fermé, le surfaçage radiculaire est un soin effectué sous anesthésie locale. Il est la prolongation du détartrage, qui concerne exclusivement les surfaces dentaires supra-gingivales, et sert à traiter des gencives sérieusement infectées, en enlevant ce que l’on nomme des poches parodontales. Ces amas de bactéries causant des décollements gingivaux sont caractéristiques de la parodontite, une maladie des gencives profonde. Pour les éliminer et permettre aux tissus d’adhérer de nouveau aux racines dentaires, il faut retirer la plaque, le tartre et tout autre dépôt accumulés sous les gencives. Ce traitement peut demander de deux à trois rendez-vous, selon la gravité de la maladie.

Quand est-ce nécessaire de recourir au surfaçage radiculaire ?

Le dentiste va généralement recourir à un surfaçage radiculaire pour soigner une parodontite, une infection qui s’attaque au parodonte, c’est-à-dire l’ensemble des tissus de soutien de la dent (la gencive, l’os alvéolaire, le cément, le ligament parodontal). Dans la plupart des cas, la parodontite découle d’une gingivite qui n’a pas été traitée correctement. Cette maladie parodontale pouvant entraîner plusieurs conséquences, il est important de l’enrayer le plus rapidement possible. C’est pourquoi il est préférable de procéder à l’intervention dès qu’on remarque des infiltrations sous-gingivales de plaque et de tartre et que des poches parodontales apparaissent. Cela limite les risques que les bactéries infiltrées sous la gencive s’attaquent au parodonte et causent la perte de certaines dents, un effet probable de la parodontite.

Quelles sont les étapes d’un surfaçage radiculaire ?

Le surfaçage radiculaire se réalise habituellement en 2 séances.

  1. Votre dentiste va d’abord procéder à une évaluation complète de la situation, en vérifiant l’état des tissus parodontaux afin de planifier l’intervention en détail.
  2. L’intervention se déroule ensuite sous anesthésie locale et consiste à éliminer la plaque dentaire en curetant les poches, de petits espaces qui se créent entre la gencive et la dent, à l’aide d’un instrument à ultrasons muni d’un embout vibrant à haute fréquence. Le traitement peut être suivi par l’application d’antiseptiques dans les poches parodontales.
  3. Une période de guérison est nécessaire afin de permettre à la gencive de reprendre sa forme naturelle et de recoller aux racines.

Le surfaçage radiculaire : après le traitement.

Les suites du traitement de surfaçage radiculaire dépendent de la gravité de la maladie parodontale, du nombre de dents atteintes et de la quantité de tartre accumulé.

Une certaine forme de sensibilité dentaire peut apparaitre après le traitement. Les racines engourdies par l’anesthésie locale peuvent aussi être légèrement sensibles au froid. La douleur associée au surfaçage radiculaire est généralement transitoire et s’estompera d’elle-même après quelque temps.

Pour la majorité des cas, ce traitement suffit à contrôler la maladie et à limiter les risques associés. Toutefois, si l’infection est plus profonde et que les bactéries ont attaqué les tissus du parodonte (cément, ligament parodontal, os alvéolaire), un surfaçage radiculaire ouvert peut être pratiqué. Cet acte de chirurgie dentaire consiste à ouvrir les gencives et à éliminer les tissus malades, puis à suturer les gencives pour assurer la cicatrisation et la guérison.

Si votre dentiste du centre de soins André Gascon suspecte une maladie parodontale, il saura vous prescrire le traitement approprié. N’hésitez pas à communiquer avec notre équipe pour en savoir plus sur cette procédure.