ligne verticale
Facebook
Instagram
Urgences dentaires

Des techniques avancées pour une apectomie réussie !

Prenez Rendez-vous 450-667-3333

Prenez Rendez-vous
450-668-3333

Accueil » Soins dentaires » Urgences dentaires

Centre dentaires André Gascon

Urgences dentaires

Douleur persistante et vive, bris dentaire, décollement d’une restauration, expulsion d’une dent, coup reçu à la bouche : ce sont là des situations qui demandent une visite rapide chez le dentiste. C’est pourquoi, aux Soins Dentaires André Gascon, votre clinique de dentisterie générale et familiale à Laval, nous proposons de traiter les urgences dentaires aussitôt que possible, à l’intérieur de nos heures d’ouverture. De cette façon, nos professionnels pourront évaluer le cas et appliquer des solutions pour en diminuer les impacts directs et/ou pour en contrôler la cause.

En cas d’urgence, il ne faut donc pas hésiter à nous contacter. Nous verrons à vous recevoir dans les plus brefs délais !

Tracé black

Urgence dentaire : comment réagir ?

Lorsqu’une situation particulière, inquiétante ou manifestement urgente se présente, certains gestes peuvent être posés afin d’en diminuer les symptômes immédiats (douleurs, saignements, etc.) et d’aider votre dentiste à la contrôler. Il est aussi bon de savoir en évaluer la gravité : cela pourrait dicter la vitesse de réaction nécessaire. En comprenant bien votre urgence et ces implications, vous serez en mesure d’attendre de manière proactive votre rendez-vous auprès de votre dentiste de Laval !

Urgence dentaire : comment réagir ?

Un coup reçu à la bouche ou aux dents (trauma buccodentaire)

Il arrive que l’on reçoive un coup à la bouche ou que cette dernière subisse un choc. Lorsque cela survient, notamment lors de la pratique de certains sports, les dents et les autres structures buccales peuvent être affectées à des degrés divers. La manière de réagir dépend d’ailleurs de la gravité du choc et de ses impacts buccodentaires. Certains éléments peuvent être observés afin de déterminer la sévérité de la situation et les gestes à poser.

  1. La douleur ressentie : si elle est de faible intensité, ou qu’elle est plus soutenue, mais qu’elle tend à diminuer graduellement, il n’y a pas lieu d’intervenir en urgence. Surtout si la dent ne montre pas de signes de mobilité. Il sera toutefois important de mentionner, lors de votre prochain examen de routine, que vous avez subi un trauma buccodentaire. Toutefois, si la douleur, même légère, persiste ou réapparaît, consultez sans attendre. L’atteinte pourrait être plus grave qu’il n’y paraissait au premier abord. Si la douleur est intense (ce qui est souvent le cas quand la dent bouge ou qu’elle s’est avulsée), appelez-nous au plus vite. D’ici à votre rendez-vous, tentez de soulager le mal avec des antidouleurs vendus librement (Tylenol ou Advil) ;
  2. La couleur et l’apparence de la dent : si, après un certain temps, la dent se décolore, brunit ou noircit, il y a de fortes chances que son nerf central soit mort. Une telle situation peut causer de la douleur, des infections se propageant autour de la dent atteinte, voire un abcès. Il est donc important de consulter rapidement pour prévoir des soins appropriés comme un traitement de canal ;
  3. La stabilité de la dent : si la dent demeure stable, il n’est pas nécessaire de consulter sur-le-champ. Il faut simplement rester vigilant aux changements et parler de l’incident à votre dentiste lors de votre visite de routine subséquente. Toutefois, si la dent bouge, n’attendez pas avant de voir votre dentiste. La mobilité de la dent pourrait indiquer la présence d’une fracture au niveau de la racine ou de l’os alvéolaire.
Tracé black

Le cas d’une dent avulsée
(qui est sortie de son alvéole)

Il faut bien entendu consulter le plus rapidement possible après un tel accident. En attendant, récupérez la dent et nettoyez-la avec de l’eau froide. Assurez-vous de toujours la tenir par la couronne en évitant de toucher la racine. Pour la conserver, tentez de la remettre dans son alvéole, mais si cela est trop douloureux, déposez-la dans un contenant propre avec un peu de salive, de l’eau ou du lait. Ainsi, elle sera maintenue en vie et votre dentiste pourra voir à la possibilité de l’utiliser pour la réparation.

Le cas d’une dent avulsée

Des douleurs dentaires

Les douleurs dentaires sont assez courantes. Lorsqu’elles sont sévères et soutenues (rage de dents), il est évident qu’il faut consulter rapidement. Et ce, pour les soulager, mais aussi pour en trouver (et en traiter) l’origine. Il est toutefois important de prendre les douleurs plus légères au sérieux, car les causes possibles sont multiples.

  1. La carie : lorsqu’elle est profonde, les bactéries atteignent la pulpe qui contient les nerfs, causant généralement de la douleur ;
  2. Des complications post-chirurgicales : bien que normales dans les heures suivant une intervention, les sensations douloureuses devraient s’atténuer. Si ce n’est pas le cas, c’est probablement le signe de complications (infection résiduelle, nerf dentaire endommagé, mort de la dent traitée, etc.) ;
  3. Le bris d’une restauration (obturation, couronne, pont) : de la sensibilité ou de la douleur peuvent apparaître en cas de fracture ou de décollement ;
  4. Le mauvais ajustement d’une prothèse amovible : cela peut provoquer des frottements irritants ou une pression indue sur les structures buccales ;
  5. Les maladies de gencives : la gingivite et la parodontite causent des inflammations, parfois douloureuses. Les infections sévères peuvent aussi provoquer de la douleur dentaire, survenant entre autres lors de la mastication ;
  6. L’abcès dentaire : en plus de la douleur, cette infection se développant à proximité d’une racine dentaire ou sous la gencive, entraîne des éruptions de pus, de la fièvre, des maux de tête et une mauvaise haleine persistante. Une enflure peut également se manifester d’un côté du visage.

Douleurs dentaires : comment réagir ?

  1. En cas de douleur aiguë : si le mal est intense, soutenu et qu’il altère le sommeil et les activités quotidiennes, il faut rapidement contacter votre dentiste de Laval pour demander un rendez-vous. En attendant, vous pouvez contrôler la douleur à l’aide d’analgésiques sans ordonnance (Tylenol ou Advil) en vous assurant de ne pas dépasser la posologie recommandée. Si possible, tentez de qualifier votre douleur (lieu et fréquence de ses manifestations, intensité, éléments déclencheurs, etc.) afin d’aider votre dentiste à déterminer le problème en cause ;
  2. En cas de douleur légère et modérée : même si elle est supportable ou qu’elle se dissipe, il est aussi important de consulter votre dentiste. Cette sensation est sans doute causée par un problème qui ne disparaîtra pas de lui-même, mais pourrait plutôt s’aggraver et réapparaître avec plus d’intensité ;
  3. En cas d’abcès : si la présence d’un abcès est suspectée, il faut consulter le plus rapidement possible. En attendant, la douleur peut être diminuée en prenant des antidouleurs en vente libre (Tylenol ou Advil) et en apposant une compresse tiède sur la mâchoire. Il est aussi conseillé de se rincer la bouche à l’eau salée afin de contrôler l’action des bactéries. Si l’enflure se déplace ailleurs dans le visage, allez à l’urgence au plus vite.

Un bris dentaire

Lorsqu’une dent s’ébrèche ou qu’elle se fracture, il est important de consulter votre dentiste pour prévoir une réparation adéquate. Si une partie de la dent s’est détachée, tentez de la conserver (dans de l’eau, de la salive ou du lait) en attendant votre rendez-vous. Par ailleurs, la vitesse de réaction varie selon le type de bris :

  1. Un bris mineur : ici, seuls un éclat ou un coin de la dent se sont effrités ou détachés, provoquant une certaine sensibilité au froid et au chaud. La situation est peu urgente, mais il faudra s’assurer de voir votre dentiste pour procéder à une réparation. On évitera ainsi que la dent se brise davantage ou qu’elle entraîne l’usure prématurée de ses voisines ;
  2. Un bris modéré : ici, un éclat plus prononcé s’est détaché, mais le nerf central n’est pas touché. Cela entraîne une sensibilité plus marquée, voire une douleur légère. Comme la dent est plus vulnérable aux infiltrations bactériennes, veillez à consulter rapidement ;
  3. Un bris sévère : le nerf central est alors fractionné ou découvert, entraînant de la douleur réelle, parfois vive. Il ne faut pas attendre avant de voir votre dentiste, surtout si du sang ou un point rouge est observé à l’endroit du bris.

Pour toute urgence dentaire à Laval, notre équipe se tient prête à vous recevoir. N’attendez pas avant de nous contacter pour un rendez-vous ; nous trouverons un moment qui vous convient pour prendre en charge votre cas et pour vous soulager.

Tracé black

Prise de rendez-vous

Assurez-vous d’indiquer clairement le motif de la visite demandée et vos disponibilités. Nous traiterons votre requête rapidement et vous proposerons une plage horaire convenable.

    Êtes-vous un patient de la clinique ?




    Tracé black

    Blogue dentaire

    Consultez les informations et les conseils préparés par notre équipe passionnée. Vous en apprendrez davantage sur la santé de la bouche et des dents, et sur les différents moyens de la préserver.

    Le bruxisme : un mal à faire grincer les dents !
    Générale | 19.02.2018
    Bien connu chez les enfants, le grincement de dents est un trouble dont souffre une certaine proportion de la population adulte. Mais, comment savoir si vous faites du bruxisme ? Quelles en sont les causes et comment pouvez-vous y remédier ? Vous trouverez toutes ces réponses dans les lignes qui suivent. Définir le grincement de dents… Aussi […]

    Lire plus
    Faites-vous plaisir souriez avec de belles dents blanches
    Générale | 19.02.2018
    Le sourire est une expression qui révèle ce que nous sommes. Qu’il soit bienveillant ou complice, séducteur ou gêné, il joue un rôle social important. C’est pourquoi le nombre de personnes ayant recours au blanchiment dentaire augmente constamment ; plus le sourire est éclatant, plus il inspire des sentiments positifs. Faisons donc le point sur cet […]

    Lire plus
    Obturer une dent primaire
    Jeune Enfant | 22.11.2016
    Pourquoi l’obturation d’une dent primaire qui tombera dans un avenir rapproché est-elle importante ? Les enfant perdent généralement toutes leurs dents primaires avant l’âge de 12 ans. Cependant, l’obturation s’avère parfois inévitable avant que la dent ne tombe par elle-même, notamment dans le cas d’une dent cassée ou infectée. En plus de nuire à la […]

    Lire plus
    Vos formules d’assurance dentaire sont gratuites et sont acheminées par voie électronique (internet). Dans la plupart des cas, le montant pour lequel vous êtes couvert est accessible instantanément. Vous n’avez donc qu’à débourser le montant de la franchise et la portion non couverte. Les formules d’assurance ne pouvant être transmises par internet sont remplies gratuitement […]

    Lire plus